Nos Partenaires


RPG contemporain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Une soirée qui vire au cauchemard + (Action)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vera Makepeace
« Ange & Démon »
avatar
Messages : 133
Date d'inscription : 21/11/2014
Localisation : Pineshore

Feuille de personnage
Jauge d'expérience:
1220/10000  (1220/10000)
Jauge de liberté:
20/20  (20/20)
Disponibilité Rp': Demandez en MP à Coddy
MessageSujet: Une soirée qui vire au cauchemard + (Action)   Lun 2 Mar - 22:06

Nom de la participante : Vera Makepeace

En ce début d'après-midi radieux, Vera quitte son palace au volant de son Aston Martin en direction du casino. Elle roule tranquillement et prends son temps pour rejoindre le One-armed Bandit. Arrivée à destination, elle rentre au parking souterrain et se gare à sa place réservée à coté de la Mercedes de Marlon Gamble. En sortant de sa voiture, elle salue l'agent de sécurité qui patrouille dans le sous sol et se dirige vers les ascenseurs. Vêtue d'une courte robe rouge qui ne dépasse pas de son manteau et d'une paire d'escarpins noirs, elle attire le regard de l'agent de sécurité qui n'arrive pas à décrocher ses yeux de la silhouette de sa patronne. Dans l'ascenseur, elle utilise son badge et monte directement à son bureau pour poser son manteau et regarde quelques minutes les écrans de sécurité avant de descendre au bar pour boire un verre.

Avec son travail au casino, les absences de son mari sont moins pénibles pour la belle jeune femme et elle n'a pas ressenti le besoin de tuer depuis plusieurs semaines. C'est avec le sourire qu'elle devise joyeusement avec la barmaid qui lui sert son Cosmo. Lorsqu'elle arrive en début d'après-midi, Vera a pris l'habitude de commencer sa journée de travail par un cocktail au bar en regardant la salle qui s'étale sous ses yeux avant de passer aux choses sérieuses et de faire le tour de tout le casino pour s'assurer que tout va bien.

L'après-midi se déroule tranquillement et Vera est de très bonne humeur malgré l'absence de son mari depuis une petite semaine. Vers 20:00, elle se dirige vers l'ascenseur pour aller diner au restaurant et remarque une femme en train d'invectiver un homme. Sa curiosité piquée au vif, la rouquine s'arrête et les regarde. La cliente du casino est en train de faire piquer une crise de jalousie et fini par gifler l'homme qui ne réplique pas. Une fois la femme ayant quitté la salle, Vera se rapproche de l'homme et engage la conversation.


- Bonsoir.
... - Bonsoir.
- Je m'appelle Vera.
Paul - Enchanté, Paul.
- Je n'ai pas pu m'empêcher de voir l'incident.
Paul - Laissez tomber, ma femme peut être hystérique parfois. Je songe de plus en plus à divorcer.

Typique des hommes de rejeter la faute sur leur femme et cela a le don d'énerver Vera. Elle sent soudain une vive colère monter en elle avec l'envie de tuer cette homme mais elle n'en montre rien.

- Vous ne connaitriez pas un coin sympa pour qu'on puisse passer une soirée sympathique ?
Paul - Je possède une villa sur les bords du lac à Lakeview qui me sert à accueillir mes meilleurs clients. Elle est vide en ce moment, ça vous tente ?
- Donnez moi l'adresse, je vous y rejoins.

Paul sort un papier et un crayon et griffonne une adresse avant de la donner à Vera.

Paul - Je vous y retrouve dès que vous pouvez.
- D'ici une heure, ça devrait être bon.
Paul - Parfait. Rouge ou blanc ?
- Pardon ?
Paul - Le vin.
- Ah ! Un chardonnay serait parfait.
Paul - J'ai ça à la cave, pas de soucis. A tout à l'heure.
- A tout à l'heure.

Furieuse et avide de tuer, Vera remonte à son bureau pour récupérer son manteau et son sac. Elle retourne ensuite à sa voiture et repasse par chez elle pour changer de voiture. Son Cadillac Escalade est plus discret que sa Vanquish. Avec ce qu'elle s'apprête à faire, elle sait très bien qu'elle n'a pas intérêt à se faire remarquer à Lakeview.

C'est avec son Escalade qu'elle rejoint la villa du client du casino et se gare le long de l'habitation pour que son 4x4 ne soit que difficilement visible de la rue. Elle se dirige ensuite vers la porte d'un pas élégant et distingué puis sonne à l'entrée. C'est sa cible qui lui ouvre. Vera lui adresse une large sourire qu'il lui rend sans se douter de ce qui l'attend. Lorsqu'il s'efface pour la laisser entrer, Vera passe devant lui en laissant glisser son index sur son torse pour l'aguicher et le mettre en confiance. Madame Makepeace est redevenue ce prédateur qu'elle détestait autrefois et qu'elle a appris à aimer être.

Paul referme la porte et la suis sans quitter des yeux la chute de reins de la belle rousse. Vera s'arrête à la fin du hall d'entrée et se laisse guider ensuite par Paul jusqu'au salon.


Paul - Installez-vous confortablement, je reviens.
- Nous pourrions peut-être nous tutoyer ?
Paul - Avec plaisir.

Il disparait quelques instants et revient avec les deux verres avant d'en donner un à Vera qui s'est installée dans un fauteuil en laissant remonter le tissu de sa robe jusqu'à dévoiler l'élastique de ses bas. Paul le remarque tout de suite et commence à discuter en laissant souvent glisser son regard sur les cuisses de Vera qui ne manque pas de s'en rendre compte.

Paul - Je vois une alliance à ton annulaire, ton mari est au courant de tes escapades ?
- C'est la première fois que je passe une soirée avec un homme sans mon mari. Il est absent pour affaires et je n'avais pas envie de passer la soirée seule encore une fois.
Paul - Je vois... Il y a une piscine couverte dans cette villa, on se fait un petit bain ?
- Je n'ai pas de maillot.
Paul - Moi non plus.
- Montre moi ça.

Paul se lève et entraine Vera vers une piscine carrelée et chauffée à l'arrière de la villa. Il pose son verre sur un transat et embrasse Vera qui ne cherche pas à se dégager. Le sourire qui apparait sur son visage est un sourire de satisfaction à l'idée de tuer cet homme mais Paul prend ça pour un sourire de plaisir et fait doucement glisser la brettelle de la robe de Vera pour commencer à la déshabiller. La jeune femme commence par déboutonner la chemise et ils ne leur faut pas plus de quelques dizaines de secondes pour se retrouver nus avant de plonger dans le jacuzzi contigüe à la piscine.

Après de longues minutes de caresses intimes, Vera laisse Paul prendre les choses en main et la pénétrer profondément sans quitter le jacuzzi. Le massage des bulles joint à la sensation de baiser avec un mort en sursis arrachent de légers gémissements à Vera qui excitent Paul au plus haut point et le font jouir rapidement dans l'eau du jacuzzi. La jeune femme se redresse et s'adresse à lui avant de quitter l'eau.


- Viens avec moi, j'ai quelque chose à te montrer.

En sortant du jacuzzi, Vera fait exprès de faire passer son derrière à quelques centimètres du visage de Paul pour ne pas lui laisser le choix. Il quitte, lui aussi, l'eau et suis Vera à quelques mètres sans quitter ses fesses qui ondulent du regard. Lorsqu'elle se penche sur son sac en lui tournant le dos, Paul sens un début d'érection commencer à faire son apparition mais ce que Vera lui montre ensuite est comme une douche froide.

Un sourire carnassier de prédateur barre le visage de la jeune femme alors qu'elle se retrouve totalement nue devant lui avec son revolver en main. Il ne reconnais pas la jeune femme qui est venue le draguer au casino et se demande quoi faire.


Paul - Qu'est-ce qu'il te prend ?
- Les mecs comme toi me dégoutent. Ils pensent que toutes les femmes sont des putes, des jouets qui ne servent qu'à assouvir leurs instincts les plus bas.
Paul - Et tu vas faire quoi avec ce revolver ?
- Te tuer.

La réponse arrive cinglante comme un coup de blizzard au plus fort de l'hiver et Paul sais soudain que s'il ne fait rien, sa dernière heure est certainement venue. Il se jette brusquement sur Vera qui n'hésite pas un instant avant d'ouvrir le feu et de lui tirer une balle dans la cuisse. L'homme s'écroule à trois mètres de la ravissante tueuse en se tenant la jambe et en geignant.

- Pitoyable...

Vera se décale un peu pour s'ouvrir la ligne de tir et ouvre à nouveau le feu en visant cette fois les testicules de Paul. Grâce à ses heures passées au centre de tir, elle fait mouche et arrache cette fois un cri de douleur à sa victime. Après avoir apprécié la souffrance de cet homme pendant quelques secondes en le regardant avec la tête légèrement penchée, elle lève à nouveau son arme et presse une dernière fois la détente en direction de son front. L'instant d'après, sa cervelle s'étale sur le marbre derrière et teinte légèrement l'eau de la piscine.

- Merde, j'aurais bien fait quelques longueurs.

Elle secoue un instant la tête et se sèche avant de se rhabiller. Elle jette ensuite la serviette dans la piscine pour faire disparaitre ses traces d'adn dans le chlore et fini par pousser le corps à la suite puis quitte la villa d'un pas tranquille après s'être assurée que la villa ne possède pas de caméras. Elle récupère son suv et rentre à son domicile. Sur le trajet, elle appelle son mari pour lui souhaiter une bonne nuit et lui demander des nouvelles mais c'est bien seule qu'elle se couche dans le lit conjugal seulement vêtue d'une nuisette en soie presque transparente.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
|~*~| Perso |~*~| Fiche |~*~| Notes |~*~|
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] |||| |||| [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jellyka Anderson
« Ténor du barreau »
avatar
Messages : 6026
Date d'inscription : 05/08/2012
Age : 34
Localisation : Woodbury Center

Feuille de personnage
Jauge d'expérience:
6386/10000  (6386/10000)
Jauge de liberté:
20/20  (20/20)
Disponibilité Rp': Toujours
MessageSujet: Re: Une soirée qui vire au cauchemard + (Action)   Mar 3 Mar - 18:31

J'ai bien aimé cette action. Tu risques d'avoir une Profiler sur le dos dans quelques temps.

(757) + 63 points d'expérience.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« La domination est définitivement une affaire de femme. »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://woodburyhills.forumactif.com
 

Une soirée qui vire au cauchemard + (Action)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Contre la vie chère, Marc Bazin a un plan pour l'action!
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Une soirée à l'auberge (libre)
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Woodbury Hills :: Le centre-ville :: Woodbury Center :: One-armed bandit-
Le forum décline sa responsabilité pour tout usage de patronymes existants ou ayant existé. Les membres s'engagent à produire un jeu fictif et personnel. Woodbury est une ville fictive ainsi aucune référence à des sociétés, commerces, gangs ou mafias existant(e)s ne saurait être tolérée.