Nos Partenaires


RPG contemporain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Un rendez-vous semestriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jerry Melaga
« Business is Business »
avatar
Messages : 77
Date d'inscription : 28/02/2015
Age : 26
Localisation : France - Ile de France

Feuille de personnage
Jauge d'expérience:
517/10000  (517/10000)
Jauge de liberté:
20/20  (20/20)
Disponibilité Rp': Quand tu veux, où tu veux !
MessageSujet: Un rendez-vous semestriel   Sam 28 Fév - 16:15

Instant de repos et de recueillement accordé mais surtout forcé pour notre célibataire endurci qui ne semble pas avoir réussi à fermer l’œil, de la nuit. Jerry avait prit pour habitude de se rendre tous les six mois, au cimetière, situé quant à lui, à l'extérieur de l'enceinte de la ville. Seul endroit où son père repose désormais.. Autrefois propriétaire d'une vaste villa, le voici en ce jour cloîtré dans un espace de quelques mètres carrés seulement et ce, dans un cercueil de marbre..
La tombe est par ailleurs des plus sobres mais l'on peut aisément deviner la stature de cet illustre personnage qui désormais, n'est plus.

Le temps est froid et, humide mais ceci n'a pas empêché Jerry de se rendre à ce « rendez-vous » semestriel. C'est au volant donc, de son véhicule qui soit dit en passant est encore une fois d'un état irréprochable, qu'il aura quitté la ville, dans les environs de neuf heures du matin.
Sur le siège passager, un bouquet de fleurs est disposé. Bouquet sobre à son tour, n'y voyez là, aucun effort de sa part pour avoir fait l'acquisition d'un bouquet exubérant et plein de couleurs. Une dizaine de roses suffisent amplement, à son goût.
L'Audi progresse à allure moyenne en dehors de la ville, les excès de vitesse ne sont pas dans ses habitudes et pour tout avouer, il est parfaitement en avance sur ses projets du jour et ses diverses tâches à effectuer..

Trajet court et sans le moindre dérangement particulier que déjà, le moteur se tait. La portière s'ouvre et déjà, une première jambe est sortit du véhicule, allant au contact premier des rares goûtes de pluie..
Ses chaussures de cuir viennent quant à elles fouler le gravier au sol, chaussures parfaites et soignés, tout comme son pantalon de costard d'un noir impeccable et repassé avec soin. Une chemise blanche recouverte d'une veste de costard sombre et une cravate en guise d'ornement. Le col n'est pas entrouvert, il se l'interdit. Puis enfin, c'est un lourd manteau de tissu noir au col relevé sur sa nuque qui vient se déposer sur ses épaules.
Son regard est sans expression et nul sourire ne saurait daigner vouloir venir prendre place sur ses lèvres. Mais ceci n'est qu'une habitude pour tout avouer car, c'est son expression naturelle et ce, dans toutes les situations confondues.

La portière du côté conducteur claque et c'est sans perdre un instant de plus, qu'il passe de l'autre côté de son véhicule dans le but d'y quérir le dit bouquet de fleurs. Véhicule verrouillé puis enfin, Jerry se décide à quitter le parking dans le but de rejoindre le cimetière.Le parcours emprunté est calculé et qui plus est, parfaitement maîtrisé et c'est tête baissée qu'il progresse à travers les nombreuses allées. Tournant à l'angle de l'une d'entre elles, une dizaine de mètres plus loin et enfin, il s'arrête avant de réaliser une demi rotation sur lui même et ce, avant que son regard ne vienne se poser sur le nom de son père.
La tombe est sale, recouverte de feuillages, cette idée semble lui déplaire, si bien qu'il ne manque pas de fléchir les genoux. De sa main libre recouverte d'un gant de cuir, Jerry vint éclaircir le marbre en retirant, tout ce qui n'est point en sa place. L'ancien bouquet de fleurs n'est plus présent mais ce détail, est bien vite oublié si bien que, le nouveau vient prendre sa place. Lentement, il se redresse, les yeux toujours rivés sur la tombe en question. Poings serrés, regard triste et poings serrés, sa bouche s'entrouvre, comme s'il s'était décidé à exprimer le fond de sa pensée.

Mais, aucun mot ne finit pourtant par sortir. Pourquoi donc devrait-il user de mots pour parler à un mort, décomposé depuis bien longtemps et qui ne saurait lui répondre.
Trêve de recueillement, le tout n'aura pas duré plus de cinq minutes et déjà, il reprend le chemin du retour, en direction du parking et, de son véhicule. En chemin, sa main plonge dans la poche de sa veste dans le but d'y extirper son smartphone dont il hôte le silencieux. Trois mails non lu, aucun message et aucun appel manqué. Ses doigts le mènent à son répertoire et c'est dans ce même élan, qu'il finit par se décider à appeler une de ses collaboratrices et qui plus-est, secrétaire de direction.
Téléphone porté à son oreille et déjà, l'on décroche à son appel. Mais pour tout avouer, quand son nom s'affiche sur l'écran de votre moniteur, mieux vaut ne pas laisser s'éterniser le temps d'attente, Jerry lui semble avoir horreur des dites pertes de temps qui pour lui, sont semblables à des pertes d'argent.


« Melaga. Merci de convoquer ma première ligne à dix heures trente. »

Pas un mot de plus et déjà, il raccroche alors que le smartphone n'est pas pour autant rangé. Car c'est tout en prenant place au volant de son véhicule que Jerry lui ne perdit pas un instant de plus pour lire ses mails avant d'y répondre aussitôt.
Dans sa tête alors, tout un programme prend place, des chiffres, des données diverses et variées, des sujet dont il faut traiter avec urgence et tout ce qui fait que son entreprise tient encore debout malgré les temps qui eux, ne sont que très peu favorables pour le secteur du tertiaire.
Le smartphone prend place sur le siège passager et déjà, il démarre, plus aucune raison de rester en ce lieu qu'il ne tarde pas à quitter, prenant la direction de la ville et de son centre..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un rendez-vous semestriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino
» Rendez-vous commercial
» rendez-vous mystérieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Woodbury Hills :: La périphérie de la ville :: Forêt nationale de Black Mountain :: Crackwood Cemetery-
Le forum décline sa responsabilité pour tout usage de patronymes existants ou ayant existé. Les membres s'engagent à produire un jeu fictif et personnel. Woodbury est une ville fictive ainsi aucune référence à des sociétés, commerces, gangs ou mafias existant(e)s ne saurait être tolérée.