Nos Partenaires


RPG contemporain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Un entretien d'embauche (pv Isaac Anderson)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marilyn Rawlin
Messages : 10
Date d'inscription : 06/07/2013

Feuille de personnage
Jauge d'expérience:
300/10000  (300/10000)
Jauge de liberté:
20/20  (20/20)
Disponibilité Rp':
MessageSujet: Un entretien d'embauche (pv Isaac Anderson)   Mar 9 Juil - 23:40

C'était une longue et belle journée que Marilyn passait à flâner dans le centre-ville. Il faisait extrêmement chaud, et déjà elle avait l'impression que son arrivée la veille sous une averse n'était qu'un lointain souvenir. En revanche elle n'arrivait pas à oublier sa déception lorsqu'elle avait découvert son nouveau logement à Barrington, un studio très petit au confort très minimaliste, bien différent de l'appartement agréable qu'elle occupait à Appleton. Pour l'instant, elle regrettait un peu son ancienne ville. Woodbury Hills n'avait pas beaucoup d'atouts pour ce qu'elle en avait vu. Cependant elle avait passé l'après-midi à visiter les magasins du centre-ville et s'y était assez plue. Il faisait beau et chaud, et les lieux de divertissement ne manquaient pas. Il manquait seulement à Marilyn des connaissances pour s'y rendre. Et ça, ça semblait compliqué. Car les passants du centre-ville semblaient tous pressés, marchaient ou plutôt couraient dans les rues sans jamais se calculer les uns les autres. Et ceux qui zonaient dans les rues de Barrington faisaient peur à voir. Woodbury Hills était une vraie ville, grouillante et en plein essor. Une ville où il était difficile de poser ses marques, quand on était seule au monde. Et c'est vrai qu'elle était plus seule que jamais, Marilyn. Loin de l'homme qu'elle aimait, même si elle s'était volontairement éloignée de lui. L'amour qu'elle vouait à Lincoln aurait fini par la détruire. Il avait déjà expédié son homme en prison, et elle était rongée par la culpabilité à cette idée. Il devait la haïr, aujourd'hui. Elle était incapable d'en faire autant, malgré tout le mal que Lincoln était capable de faire.

Elle se rappelait combien il avait été difficile de prendre la décision de partir. Chaque jour et chaque nuit elle se demandait si elle avait fait le bon choix. A chaque fois, elle avait été sur le point de faire demi-tour. A présent il était trop tard, elle avait mit une longue distance entre elle et lui. Elle avait espéré que la distance permettrait de faire taire ses doutes, mais elle s'était trompée. Elle continuait d'y penser sans relâche, ses doutes et ses regrets la dévoraient au plus profond d'elle-même. Mais elle se sentait libérée, à présent. Assaillie de doutes, mais libérée. Elle pouvait flâner dans les boutiques du centre-ville sans s'inquiéter pour sa vie ou pour celle d'un homme. Elle n'avait plus à avoir peur pour l'instant...

Et puis des connaissances elle s'en ferait sûrement avec son nouveau travail. Elle avait réussi à obtenir un entretien d'embauche pour un poste de serveuse dans un restaurant étoilé du centre. C'était d'ailleurs pour ça qu'elle en avait profité pour visiter la ville. Marilyn regarda sa montre. L'entretien était pour bientôt. Elle avait tout préparé, elle avait sur elle son CV parfaitement retravaillé en espérant qu'il suffise. Elle avait déjà travaillé dans des restaurants chics à Appleton, l'expérience ne lui manquait pas mais elle espérait que le patron ne préférerait pas une serveuse qui connaisse bien la ville. Elle s'inquiétait aussi pour autre chose, sa tenue, elle s'était habillée de façon élégante mais en restant assez sobre, avec une robe d'été rouge et noire. Elle se demandait si dans un restaurant de ce genre elle n'aurait pas dû mettre la barre un peu plus haut. Bah, tant pis, si elle n'était pas embauchée ici elle trouverait bien du travail ailleurs !

Bien qu'elle était plutôt confiante en arrivant, elle devint plus nerveuse lorsqu'elle découvrit l'Endroit, ce restaurant où elle espérait travailler. Les salles étaient immenses et la décoration magnifique, et Marilyn était certaine que le patron devait être aussi pointilleux sur le choix de ses employés que sur la présentation des lieux. Elle allait avoir besoin de ses plus beaux sourires si elle voulait avoir sa chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Anderson
« Cœur à prendre »
Messages : 652
Date d'inscription : 10/10/2012
Age : 33
Localisation : Brookfield

Feuille de personnage
Jauge d'expérience:
2989/10000  (2989/10000)
Jauge de liberté:
20/20  (20/20)
Disponibilité Rp': Oui
MessageSujet: Re: Un entretien d'embauche (pv Isaac Anderson)   Mer 10 Juil - 16:32

Enfin ! Le mot était tout trouvé et c'est celui qui pouvait se lire sur les lèvres de l'afro-américain. Depuis quelques semaines, il était enfin son propre patron. Lui, le chef et son étoile. L'afro-américain avait quelque peu du mal à réaliser les choses. En y réfléchissant, il avait souvent été le bon pote avec qui tout le monde rigolait en cuisine et même l'homme sérieux et pacifique sur qui on peut compter. Oui, il était un peu tout sauf le patron. Ainsi, le fils d'Abraham Anderson se demandait bien comment il allait s'en sortir dans ce nouveau rôle. Ce matin même, en se préparant, il se rendit compte d'une chose. Depuis quelques années sa situation avait bien évolué, il était passé du fils du gangster le plus recherché en ville au petit cuisinier du restaurant Italien. Finalement, il avait gagné sa première étoile et s'était décidé à voler de ses propres ailes. Oui, Isaac mesurait aisément le chemin parcouru mais une conclusion tout simple attrapa ses pensées. Il était resté le même, accroché à ses principes et à ses choix de vie. C'est comme si le temps passait, les décors se modifiaient tout autour de nous bousculant notre cadre de vie, tout en nous laissant comme tel au milieu de ce périple multicolore. Isaac n'avait pas bougé d'un brin, il passait toujours plusieurs heures à la boxe très tôt le matin et il vivait toujours dans son appartement à Brookfield au milieu des anciens gangsters de son père et des rivaux de ces derniers. La vie de l'afro-américain était donc bien remplie et sa nouvelle fonction n'allait pas rendre les choses plus simples.

À défaut d'avoir une vie baignant dans la simplicité, Isaac avait décidé d'être un patron agréable, gentil mais assez ferme pour ne pas perdre en autorité. Il pensait que la bonne humeur et les règles suffisaient pour maintenir une équipe debout et faire tourner un restaurant tel que celui-ci. Peut-être même le premier d'une grand liste mais sur ce dernier point, il faut laisser aux enfants le droit de rêver. Construire ses songes relève d'une autre paire de manches et on le découvre bien assez tôt. L'afro-américain profitait de cette journée d'inventaire pour recevoir du monde, il avait sélectionné quelques dossiers mais il préférait voir les personnes de lui-même. Se contenter d'un bout de papier pour faire son choix, ce n'était pas trop le genre de la maison. Finalement en fin de journée, le tout jeune patron avait reçu quelques serveuses et un serveur. Tout le monde semblait motivé et il ne savait que choisir. Peut-être espérait-il encore un coup de pouce du destin ? Vous savez, le truc qui vous tombe dessus et qui rend tout le reste évident. Rencontrer la personne qui vous fera dire, allez hop, toi, je veux te voir à l'oeuvre, au boulot ! Les candidats ne se bousculant plus, Isaac faisait un tour dans la cuisine quasiment vide. La grande ouverture, c'était pour demain. À cette idée, le bel afro-américain se caressait de manière répétitive le front, l'air songeur.

Malgré tout cela, on ne lui laisse guère le temps de réfléchir, un serveur entre dans la cuisine tout en s'excusant. Ce dernier explique ensuite qu'une jeune femme est là pour un poste de serveuse. Aussitôt, Isaac remercie l'homme en jogging et quitte la cuisine pour l'entrée du restaurant. Oui, cette jeune inconnue risque d'être surprise, aujourd'hui quasiment tout le personnel est en jogging ou en T-shirt ample pour être à l'aise lors de l'inventaire. Seul, Isaac a fait l'effort de mettre une chemise bleu ciel, parfaitement ajusté et repassé. Les deux premiers boutons sont ouverts dévoilant sa peau caramélisée et son torse saillant. Un simple jean foncé ponctue la tenue sobre mais classique. Quelques secondes plus tard, Anderson apparaît derrière l'épaisse porte de bois. Il aperçoit la jeune femme et sa première impression est relativement bonne. Elle n'en a pas fait trop mais elle est tout de même bien apprêtée. Naturellement, le sourire du jeune homme éclaire son visage et il approche. Tendant maintenant la main à la belle inconnue.

" Isaac Anderson, propriétaire des lieux, enchanté. " Ajoute-t-il d'une voix calme.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« La sagesse dans un monde de brute. »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marilyn Rawlin
Messages : 10
Date d'inscription : 06/07/2013

Feuille de personnage
Jauge d'expérience:
300/10000  (300/10000)
Jauge de liberté:
20/20  (20/20)
Disponibilité Rp':
MessageSujet: Re: Un entretien d'embauche (pv Isaac Anderson)   Jeu 11 Juil - 22:50

Marilyn était tellement pensive et concentrée qu'elle ne faisait presque plus attention à ce qui se passait autour de lui. Elle ne remarqua pas tout de suite que la plupart des employés étaient en jogging, en fait elle ne faisait pas attention à eux, elle se demandait comment allait se passer son entretien. Elle commençait à se demander si elle ne devrait pas demander à quelqu'un où elle devait s'adresser, quand une voix la fit sursauter. Elle se retourna, et se retrouva devant un homme assez jeune mais pas trop, entre la vingtaine et la trentaine elle n'arrivait pas à se décider, la peau foncée, une carrure d'athlète à peine cachée par une chemise bleu ciel impeccable, et un regard rassurant. Marilyn ne put s'empêcher de sourire, si c'était bien lui le propriétaire alors elle avait encore plus envie de travailler ici. Non pas qu'elle était du genre à séduire tout ce qui bouge, mais il était plus agréable de travailler dans une bonne ambiance avec un patron jeune, gentil et agréable à regarder.
Elle mit un peu de temps à se rendre compte qu'il lui tendait la main, et quand elle réagit elle s'empressa un peu trop pour la serrer, un peu troublée. Déjà elle se sentait idiote. Elle rougit un peu avant de répondre un peu timidement :


" Enchantée, je m'appelle Marilyn Rawlin. J'ai postulé pour un poste de serveuse dans votre restaurant."

D'habitude elle était toujours assez sûre d'elle mais c'était son premier entretien dans cette nouvelle ville et une des premières personnes à qui elle parlait depuis son arrivée. Il ne fallait pas qu'elle soit trop hésitante car son passé lui avait apprit que ce n'était jamais une bonne chose. Elle lui adressa un sourire poli en attendant une réponse de sa part, elle allait sans doute devoir le suivre dans un bureau ou une pièce à part pour commencer l'entretien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Anderson
« Cœur à prendre »
Messages : 652
Date d'inscription : 10/10/2012
Age : 33
Localisation : Brookfield

Feuille de personnage
Jauge d'expérience:
2989/10000  (2989/10000)
Jauge de liberté:
20/20  (20/20)
Disponibilité Rp': Oui
MessageSujet: Re: Un entretien d'embauche (pv Isaac Anderson)   Sam 13 Juil - 21:36

La jeune inconnue avait un charme assez doux. Elle présentait bien et était simplement belle. Certes, Isaac n'était pas du genre à recruter à la gueule mais tout de même pour un établissement de ce standing, il fallait un certain minimum. Sur ce point, la prétendante au poste de serveuse répondait parfaitement au critère de sélection. Sa beauté était naturelle et agréable, son coté timide laissait apparaître de la gentillesse et à première vue, Isaac était comblé. Tout commençait donc relativement bien et c'était déjà une bonne chose. La première impression étant quelque chose de très important, elle donne le ton de la rencontre, la base du feeling à venir. Ainsi, l'afro-américain se glisse encore plus sérieusement dans son rôle de patron lorsque la jeune femme se présente à lui. Elle se prénomme alors Marilyn Rawlin, son nom de famille n'indique rien de précis à Isaac. Lui qui est né ici tout comme son père et son grand père, le nom de Rawlin ne lui signifie rien. Enfin, ce n'est rien d'autre que de la curiosité car ce n'est pas non plus lui qui va juger quelqu'un sur sa famille. Finalement, après ce rapide tour d'horizon, les prunelles de l'afro-américain balayent ses pensées avant de se concentrer dans le regard pétillant de Marilyn. Cette dernière lui adresse au même moment un court sourire, Isaac, quant à lui, garde toujours le sien aux creux de ses lèvres. Il ne tarde guère pour prendre la parole à son tour, indiquant dans un geste de la main, la grande porte de bois par laquelle il vient de sortir. Autant passer directement par l'entrée du personnel et si Marilyn est convaincante, ils auront tout le temps de visiter le restaurant en tant que tel et dans son intégralité.

" Alors, je me permets de vous appeler Marilyn si vous n'y voyez pas d'inconvénients ? Vous pouvez faire de même, Isaac sera très bien. " Commence-t-il tout en s'assurant de la réponse positive de son interlocutrice.

Les secondes s'écoulent et les deux jeunes gens arpentent un large et court couloir jusqu'au bureau de l'afro-américain mais devant celui-ci, il se ravise. Aussitôt, il s'en explique : " Si ça vous dérange pas, on va étudier votre CV et discuter un peu devant le bar. On pourra boire quelque chose de frais comme ça. "

Dans un sourire, il reprend sa marche vers la première salle de restaurant et son bar en bois massif. Isaac aime faire les choses calmement et simplement alors pas de chichis avec lui. Une discussion sympathique, un CV pas trop vide et un début de feeling, le tout autour d'un verre frais, ça suffira pour qu'il donne sa chance à la jeune femme. Rapidement, ils s'approchent du bar et de deux tabourets matelassés de cuir noisette.

" C'est un peu le bordel, on est en plein inventaire avant d'ouvrir. " Ajoute Isaac tout en s'installant. Aussitôt un homme d'une quarantaine d'années s'approche d'eux, il dépose un pack de verres derrière le comptoir.

" Un Sprite s'il te plait Romain et pour vous Marilyn ? " Demande-t-il toujours aussi souriant mais de manière beaucoup plus sérieuse.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« La sagesse dans un monde de brute. »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un entretien d'embauche (pv Isaac Anderson)   Aujourd'hui à 19:47

Revenir en haut Aller en bas
 

Un entretien d'embauche (pv Isaac Anderson)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Entretien d'embauche ensablé [FINISH]
» Entretien d'embauche (Margaret)
» Cane attend un entretien d'embauche [PV Brianna ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Woodbury Hills :: Le centre-ville :: Woodbury Center :: Economic Center :: L'endroit - Restaurant étoilé-
Le forum décline sa responsabilité pour tout usage de patronymes existants ou ayant existé. Les membres s'engagent à produire un jeu fictif et personnel. Woodbury est une ville fictive ainsi aucune référence à des sociétés, commerces, gangs ou mafias existant(e)s ne saurait être tolérée.