Nos Partenaires


RPG contemporain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Fête foraine [ Scénario ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Veilleur
« Maître du jeu »
avatar
Messages : 252
Date d'inscription : 26/08/2012
Localisation : Woodbury Hills
MessageSujet: Fête foraine [ Scénario ]   Mer 6 Mar - 19:11

Nombre de participant(s) : 4 ou 5

Scénario : Samedi - 15h00 : À la sortie du vacarme de la ville, non loin des paisibles palaces de Stanford Valley, la fête foraine s'est installée pour une semaine.

Possibilités :
- Vous surprenez un pickpocket qui fait les poches de plusieurs personnes.
- Une petite fille se fait enlever sous vos yeux.
- Un mec bourré ne trouve rien de mieux que venir vomir sur vos pompes. En plus de cela, il est pas content et vous insulte.
- Une vieille dame vous prend à partie, elle estime avoir été arnaqué par un forain.
- Vous surprenez un mec entrain de rayer votre caisse.


Gains : À voir à la fin du rp'.

Vous ne pouvez jouer qu'une seule possibilité par personnage. Une même possibilité peut-être jouée par plusieurs joueurs. Razz Si vous souhaitez faire ce scénario, vous pouvez poster à la suite.

_________________
Je garde l’œil ouvert et spécialement sur toi, Invité.
Tu n'avais pas refait une apparition depuis le .
Nous t'avons pourtant vu 22 fois depuis le .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirage De Fuentes
« Profiler de charme »
avatar
Messages : 665
Date d'inscription : 09/08/2012
Age : 35
Localisation : Brookfield

Feuille de personnage
Jauge d'expérience:
2296/10000  (2296/10000)
Jauge de liberté:
20/20  (20/20)
Disponibilité Rp': Par MP
MessageSujet: Re: Fête foraine [ Scénario ]   Mar 12 Mar - 23:58

Aère toi, ne restes pas planter dans ton appartement vide, bouge donc de là, ne reste pas enfermer toute seule à ruminer. Oui voilà ce que sa mère ne cesse de lui dire mais malgré tout Mirage n'a aucune envie de se remuer. Elle est constamment perdue dans ses pensées, ses souvenirs de femme heureuse, de femme amoureuse. Il est partit depuis si longtemps et sa présence se fait si lointaine. Pour se rappeler de son sourire, de son odeur, Mirage doit faire des efforts surhumains et pourtant elle n'a oublié aucune de ses sensations lorsqu'il était auprès d'elle. Il est une image fixe comme une photo prise à un instant précis, lors d'un moment de complicité. Une image qui ne bouge pas d'un poil, une image qui ne tremble pas, une image morte n'ayant plus rien de réel ou de vivant. Un souvenir figé pour une image sans contours, un flou continu pour des sensations violentes. Oui, il est loin et pourtant il est encore là, la douleur qui fracasse le coeur de la jeune femme peut en témoigner. Les maux n'ont jamais été aussi vifs et ils se renforcent avec le temps qui passe alors oui, Mirage remues toi, fais un tour dehors, aère toi. En fait, il fait bon de fuir tout cela, dehors tu ne peux te laisser envahir, dehors tu dois rester forte. Ainsi, le contact avec la réalité te pousse à faire des efforts. Paraître à son aise dans le couloir du commun des mortels pour éviter de rester seule, seule avec lui, seule avec la seule chose qu'il a su faire, te détruire. En vivant à travers lui, tu n'es devenu qu'un substitut de sa personne, incapable d'être sans sa présence. L'amour abusé, la passion dégueulasse, comment il peut être compliqué que d'avoir aimé véritablement.

Alors oui ce samedi, elle avait décidé de s'aérer. Elle avait garé sa Chevrolet non loin de la fête foraine et avançait à pieds, envieuse d'une barbe à papa. Les gens étaient tous heureux et devant des choses toutes simples, elle ne pouvait s'empêcher de sourire. Oui, ce sourire qui démontre que l'espoir est toujours là, quelque part. On ne sait pour combien de temps ni même pourquoi mais il attise la flamme, poussant encore un peu plus l'humain dans une souffrance atroce. En vain, l'espoir habitait la jeune femme. Elle ne se faisait pas remarquer et pourtant sa beauté pouvait faire tourner quelques timides regards masculins. Un slim foncé et une paire de basket blanche, un pull aussi clair parfaitement moulant pour dévoiler sa silhouette mince et agréable. Ses longs cheveux châtains étaient balayés par la légère brise, elle s'accorde sa barbe à papa et y goute avec plaisir. La foule se fait compacte, il y a des enfants partout, tellement partout qu'on ne sait pas qui va avec qui et c'est assez perturbant pour la profiler. Elle qui aime tout analyser, tout contrôler.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Le souvenir de ton sourire est immortel. »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coddy McQuarters
« Leader des 66ers »
avatar
Messages : 5374
Date d'inscription : 08/08/2012
Age : 38
Localisation : Dans les bras de Jenn

Feuille de personnage
Jauge d'expérience:
7654/10000  (7654/10000)
Jauge de liberté:
20/20  (20/20)
Disponibilité Rp': Je vous attends.
MessageSujet: Re: Fête foraine [ Scénario ]   Lun 18 Mar - 14:26

Samedi, je me réveille avec une migraine atroce qui me vrille le crâne, trophée douloureux pour avoir réussi à vider plus d'une demie bouteille de bourbon à moi tout seul. La bouche pâteuse et les idées en vrac, le soleil déjà haut dans le ciel me force à garder un œil fermé pour ne pas aggraver ce foutu mal de crâne. J'ai déjà eu plus d'une fois la gueule de bois mais celle-là est phénoménale, j'ai l'impression que mon crâne a servi de terrain d'opération pour des manœuvres militaires et le moindre mouvement de ma tête me rappelle que je devrais éviter de picoler autant que ça. Seulement vêtu de mon caleçon de la veille et d'un vieux t-shirt qui tient plus du chiffon que du vêtement, je passe par la cuisine pour préparer le café puis vais à la douche pour tenter de retrouver une apparence à peu près potable. Une fois lavé et mes deux yeux enfin ouvert, je vais me servir un grand café dont je me sers pour faire passer deux aspirines en espérant que cette foutue gueule de bois.

Après trois tasses de café d'affilé avec eux clopes pour faire passer le tout, je retourne à la chambre pour m'habiller tout en me demandant ce que je vais bien pouvoir foutre de ma journée. Une seule chose est sure, il vaut mieux que j'évite de rester seul ici à déprimer et à me remémorer CJ dans chaque coin de cette putain de baraque. Une fois habillé, j'enfile mon cuir et quitte la maison pour aller ouvrir le garage. Mon clone de Yenko m'attends sagement. Je ne sais pas où je vais aller mais ce qui est sûr c'est que je vais me barrer d'ici pour le reste de la journée puisqu'il est plus de midi. Je sors ma Camaro du garage et referme la porte avant de m'engager dans la rue pour prendre la direction de la ville. Si je veux monter à Flat Rock, il faut que je passe à l'atelier pour récupérer la clé du circuit de toute façon. Une fois à Coddy's Street Machines, je verrais bien si je me met au boulot sur une voiture ou si je récupère Red Devil pour aller m'amuser au circuit.

Sur le trajet, je change finalement mon fusil d'épaule en voyant une fête foraine installée à la sortie du quartier de Stanford Valley. Aller faire un tour là-dedans n'est pas mon programme préféré mais ça me changerait de mes vieilles habitudes et j'ai surtout besoin de me changer les idées. Je fais donc demi-tour et viens garer mon clone de Camaro Yenko sur le parking en maudissant les flaques de boues qui pourrissent les jantes chromées de ma voiture. Pour éviter de frotter les collecteurs par terre à cause des nids de poules, je remonte la suspension pneumatique et arrive finalement à trouver une place de parking sans casse. Je descend ensuite de voiture et verrouille la portière avant de m'allumer une clope puis de prendre la direction des manèges. Sur le parking, je repère la Crossfire de Tina, elle doit certainement être là avec Tommy même si ça m'étonne qu'il ne m'ait pas appelé alors qu'on n'est pas loin de chez moi. En arrivant à la hauteur des premiers manèges, je garde les yeux grands ouverts pour tenter de repérer mon vieux pote ou sa femme mais vu la foule, il serait étonnant que j'arrive à les trouver rapidement, si je les trouve.

C'est ce moment là que mon estomac fini par se rappeler à mes bons souvenirs en gargouillant et en me renvoyant un bon reflux gastrique grâce au demi litre de café que je me suis ingurgité. Il faut que je trouve du solide à bouffer rapidement avant de m'auto-digérer. Le vendeur de hot-dogs un peu plus loin fera parfaitement l'affaire. Fendant la foule, je me dirige vers son stand et commande un hot-dog avec un soda. On verra ensuite si j'ai encore faim après ça.

_________________
J'offre 30.000$ au premier qui passera son capot devant le mien sur la ligne d'arrivée.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Real cars don't power the front wheels, they lift them.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie Garner
avatar
Messages : 700
Date d'inscription : 17/03/2013

Feuille de personnage
Jauge d'expérience:
1357/10000  (1357/10000)
Jauge de liberté:
20/20  (20/20)
Disponibilité Rp':
MessageSujet: Re: Fête foraine [ Scénario ]   Ven 22 Mar - 19:55

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

C'était le jour de son arrivée et elle se retrouvait dans une fête foraine.
Voilà qui n'était pas commun.
Mais elle avait du temps à tuer jusqu'au lundi, jour de son rendez-vous chez le notaire ce qui la rendait nerveuse.
Jorgen, le gérant du Viking Motel, lui avait conseillé la fête foraine installée dans le quartier de Stanford valley.
Elle s'y était donc rendue en bus, et s'était retrouvée dans le quartier le plus chic de la ville qui avec ses villas et ses palaces avait un petit coté hollywoodien.
A présent, armée d'une pomme d'amour, Mary était en haut de la grande roue qui tournait lentement, très lentement, faisant une révolution complète en 30 minutes.
La jeune femme s'était décidée pour cette attraction en premier car elle avait envie de voir la ville d'en haut, de la surplomber pour l'appréhender toute entière du regard.
Elle avait de la chance, elle était seule dans la cabine. Bon ok c'était peut-être parce qu'elle portait le numéro treize mais Mary s'en foutait, elle n'était pas superstitieuse. Enfin pas en ce qui concernait le nombre 13.
Ses [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] dans ses oreilles, Mary admirait la vue, le regard hypnotisé par le scintillement lointain du lac. Elle n'avait pas encore eu l'occasion d'y aller mais elle se promit de le faire. Elle croqua dans la pomme trop sucrée et tout en mâchouillant, se pencha un peu pour voir la fête foraine qui battait son plein. Ce n'était pas encore la foule qui viendrait dans la soirée, c'était l'heure des familles et des petits enfants. A un stand de tir, un petit garçon tentait, avec l'aide de son père, de soulever une carabine trop lourde pour lui. Les ballons colorés qui voletaient dans leur cage n'avaient nulle crainte à avoir. Juste à coté le vendeur de friandise sucrait généreusement ses beignets, et une petite fille tentait de s'attaquer à une barbe à papa plus volumineuse qu'elle.
D'ici il sembla bien à Mary que la barbe à papa avait gagné, engluant la gamine dans ses fils poisseux.
La roue entamait son dernier quart quand le regard de Mary fut attiré par un éclat brillant, le flamboiement du verre ou du métal dans le soleil. Elle cligna des yeux et naturellement regarda dans la direction de cette lumière inopportune. Il s'agissait d'une maman se penchant vers une poussette vide pour y ranger quelque chose, et les rayons du soleil avait accroché sa montre. Sur le carrousel en train de ralentir, une petite fille faisait signe à la sa mère qui en cet instant ne la regardait pas. Puis le carrousel tourna très lentement d'un demi tour, dissimulant la petite au yeux maternels. Mais Marie la voyait très bien d'ici. Un homme venait de saisir l'enfant qui se laissa faire, affichant un air surpris, et s’éloigna rapidement avec elle. Marie pensa un instant qu'il s'agissait du mari ou du compagnon de la femme, qu'il allait contourner pour rejoindre la jeune femme mais non, il partit rapidement dans la direction opposé.

Hé !

mais le cri de Marie, trop loin se perdit dans la musique de la fête. Elle tache de le suivre du regard aussi longtemps que possible.
Il restait quelques mètres à la roue à parcourir et durant ce temps l'affolement avait gagné la mère qui s'était alors rendue compte de la disparition.
Dès qu'elle le put, alors même que la roue n'était pas tout à fait arrêtée, Marie bondit hors de sa cabine la roue, manquant même de se vautrer et se faisant engueuler au passage par le forain.
Elle n'avait pas le temps de parler ou de rassurer la jeune femme qui paniquée appelait sa fille à voix haute.
Elle piqua un sprint en direction de l'arrière du carrousel cherchant à rattraper l'inconnu et la fillette. Si elle calculait bien il était parti en direction du parking latéral et elle devrait pouvoir le rattraper.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Marie Garner le Sam 27 Avr - 10:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s18.gladiatus.fr/game/c.php?uid=17890&server=18
Dimitri Hell
avatar
Messages : 401
Date d'inscription : 15/03/2013
Age : 21
Localisation : Dans un coin sombre pour se faire oublier

Feuille de personnage
Jauge d'expérience:
575/10000  (575/10000)
Jauge de liberté:
20/20  (20/20)
Disponibilité Rp': Dispo, mais ne répondra que le mercredi aprèm ou le WE
MessageSujet: Re: Fête foraine [ Scénario ]   Sam 23 Mar - 17:57

    Froid... il faisait froid... Et pourtant, j'avais la nette impression que mon corps entier était placé près d'un volcan. Je voyais du rouge... du rouge... et ma mère !
    -Ha... hu... ma... maman... NON !!!
    Réveil brutal ! Un cauchemar... encore ce foutu cauchemar. Depuis près de douze ans, je revis la scène à répétition, rare sont mes sommes où j'arrive à dormir continuellement sans revoir son visage. Assis sur ce qui me sert de lit, ce qui veut dire un simple matelas, je balançai mon drap et allai vers la salle de bain pour me rafraîchir. De l'eau, je m'aspergeai d'eau et m'appuyai sur le lavabo et me regardai dans la glace... Je crus voir halluciné quelque chose de bizarre : étais-je vraiment en train de sourire aussi sadiquement ?
    "Hé bien grand frère ? On a fait un cauchemar ?"
    Florian... Non, je me reculai aussi rapidement que je pu. Mais sa voix résonnait encore dans ma tête.
    "Grand frère... elle me manque à moi aussi. Calme-toi, calme ton cœur..."
    Un mal de crâne me survint brusquement, titubant et du mieux que je pouvais, je réussi tant bien que mal a m’asseoir sur la chaise de mon bureau où y traîner le journal de Florian.
    "Écoutes, t'es arrivé dans cette ville et tu t'es installé dans ce quartier pourri depuis presque une semaine et t'es pas sorti. Prends l'air... Je me demande aussi pourquoi t'es resté éveiller toute la nuit... On est en plein milieu de l'après-midi... Sort ou c'est moi qui te sortirai de force grand frère."
    Il me hurlait dessus. Je me levai pour lui faire plaisir et enfilai un débardeur noir et une veste en cuir avec difficulté, je n'avais pas vraiment envie de sortir. Je pris mon couteau, mon porte-monnaie, mon sac à dos et mon casque. Je regardai ma montre et il n'avait pas tort, il était presque 15 heures.
    Lorsque je suis arrivé dehors en fermant mon squat à clé, je sentis un léger vent frais soufflait dans mon cou me parcourant de frissons. J'ai demandé , à voix basse même si j'étais seul :
    -Où tu veux aller Florian ?
    "Roule vers le centre de Woodbury Hills et je t'arrêterai. "
    Je secouai la tête de gauche à droite en signe d'agacement. Je sorti ma moto de son garage pour le refermer par la suite. Rangeai mon sac sou le siège, enfourcha ma "Jessica", mis mon casque et fit ronronner le moteur pour pouvoir démarrer vers le centre de ma nouvelle ville. Ville que je visiterai plus tard. Tout en roulant, mes pensée s'évadèrent une peu... J'étais plus calme, apaiser...
    C'est vers Stanford Valley que sa voix s'est mise à me gueuler dessus d'un coup :
    "Stop grand frère !!"
    J'ai freiné comme j'ai pu, comme un malade d'après certain passant, je me retenais de lui jurer dessus.
    "T'es arrivé, tourne la tête vers la gauche."
    Je retirai mon casque, essayai de m'excuser auprès de la dame que j'ai failli renverser et tournai la tête. Mes yeux fixèrent longtemps le lieu. Une fête foraine... Il m'avait guidé vers une fête foraine.
    " Éclate-toi !!! "
    J'aurai voulu le tuer à ce moment précis. Dans un long soupir d'épuisement, je garai ma moto et mettant son antivol, échangeai mon casque contre mon sac et en faisant la tête, m'enfonçai parmi les enfants, forains, touristes, parents... Je lui finalement pris un paquet de churros après un gros caprice digne d'un gosse de trois ans et demi et encore, j'exagère à peine. Évidemment, il voulait que ce soit moi qui les mange. Je vous jure... Vivement que cette journée se termine vite...


P.S.:
 

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Florian VS Dimitri

"Are we the same? Are you sure? You would like the answer? So, just look [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] and [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirage De Fuentes
« Profiler de charme »
avatar
Messages : 665
Date d'inscription : 09/08/2012
Age : 35
Localisation : Brookfield

Feuille de personnage
Jauge d'expérience:
2296/10000  (2296/10000)
Jauge de liberté:
20/20  (20/20)
Disponibilité Rp': Par MP
MessageSujet: Re: Fête foraine [ Scénario ]   Mar 26 Mar - 13:23

Mirage se promenait toujours parmi les passants et les visiteurs. Les cris de joies et les fous rires caressait ses cheveux mi-longs aux reflets noisettes. Elle regardait tout le monde et ne semblait porter son attention sur personne, évitant du regard les amoureux, se concentrant sur le sol et les décors colorés. Il faisait beau mais le coeur de la belle était bien trop loin pour qu'elle puisse se rendre compte de la belle journée que lui offrait ce début de printemps. Mirage ne voyait que du noir partout, ses idées étaient sombres tout comme l'avenir qu'elle désirait s'offrir. Rien ne paraissait agréable ou lumineux, rien pour donner envie à personne. Heureusement en s'approchant du carrousel, les rires des enfants semblaient la réveiller. Les parents étaient tous là et les petits s'amusaient en souriant de toutes leurs dents pour ceux qui en avaient bien sur. Cette douce image l’apaisait, elle restait donc là, silencieuse, pensive. Les jeunes enfants respiraient la joie de vivre, les femmes autour d'elle étaient toutes souriantes, certaines avec des poussettes et des enfants encore plus jeunes, d'autres prenaient des photos ou même discutaient avec leur compagnon. De belles scène de famille qui replongeait Mirage au sein de la sienne, de son petit monde, de son enfance. Ces derniers temps, elle était plongée dans le travail et dans cette toute nouvelle affaire avec ce fichu tueur en série qui était même peut-être ici quelque part. Cela pouvait faire froid dans le dos mais la belle était sure d'une chose, elle devait attraper ce salopard pour protéger tout ce petit monde d'ailleurs. Ce n'est pas parce qu'elle n'a plus goût à la vie que les autres n'ont pas le droit d'en avoir une belle, pleine de joies et de sécurités.

Mirage contemplait alors le joli carrousel lorsqu'un homme la bouscula avec une petite fille dans les bras. Elle n'y prêta pas forcément attention dans les premières secondes mais il était tout de même étrange d'embarquer une gamine aussi vite après un tour de manège. Tant d'empressement dans une journée où on est censé prendre son temps, c'est étrange. M'enfin, il y a peut-être des fous de l'horloge même dans ce genre de fête. Mirage se retourne cependant dans le départ de cet homme, en effet, son téléphone portable est tombé au sol dans la bousculade. Son regard se dépose alors sur le visage de la petite fille qui regarde en arrière, comme si elle avait perdu ou oublié quelque chose ici près de ce carrousel. L'homme trace rapidement avec une sombre veste kaki en guise de vêtement et une capuche foncée de jogging en dessous de cette veste. Le coeur de la belle se fige, un mauvais pressentiment embarque ses pensées lançant l'abordage contre ses déductions raisonnables. Mirage range son téléphone dans sa poche et quitte un peu la foule du carrousel pour y voir plus claire, l'homme presse encore le pas et devient une silhouette. Au moment où Mirage se décide, elle se met à courir, bousculant à son tour une jeune femme. Elle rattrape son retard sur une file voisine, cachée par des manèges, marchant d'un pas rapide voir d'une petite foulée. La petite et l'homme se rapproche du parking lorsque le chaos embrase le carrousel, on recherche une petite fille mais Mirage est trop loin pour le savoir, elle observe juste cette scène étrange, prête à agir, peut-être.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Le souvenir de ton sourire est immortel. »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie Garner
avatar
Messages : 700
Date d'inscription : 17/03/2013

Feuille de personnage
Jauge d'expérience:
1357/10000  (1357/10000)
Jauge de liberté:
20/20  (20/20)
Disponibilité Rp':
MessageSujet: Re: Fête foraine [ Scénario ]   Mar 26 Mar - 22:14

Marie jura entre ses dents et accéléra pour refaire son retard sur l'homme avec la gamine.
Il lui fallait fendre la foule qui s'amusait e ne se souciait pas se pousser du chemin mais au fur et à mesure qu'ils s'éloignaient, elle devenait moins dense jusqu'à ce qu'il n'y ait plus qu'une ou deux personnes de loin en loin.
Mais aussi, allez courir avec des grôles de moto pesant 5 tonnes aux pieds.
Une nouvelle fois, elle se promit d'arrêter de fumer et de reprendre le footing qu'elle pratiquait régulièrement avant de suivre Cole sur les routes des US.
Elle déboula sur le parking et ralentissant à peine le temps d'un coup d’œil, repéra aussitot l'homme qui mettait la fillette à l'arrière de la voiture.
L'enfant pleurait et appelait sa mère à présent.
Dire que celle ci devait surement la chercher avec angoisse à plusieurs centaines de mètres de là.
Un détail incongru marqua Marie alors qu'elle se tapait un ultime sprint vers la voiture, une ford fusion bleu roi, l'homme était en train d'attacher la ceinture de la fillette qui devait à vue de nez avoir dans les deux ou trois ans. C'était bizarre que ce ravisseur d'enfant se soucie ainsi de sécurité routière en plein milieu de son rapt. A moins qu'il ne se soucie de l'enfant. Marie pensa fugitivement qu'elle avait lu quelque part que la majorité des kidnappings était fait par un des parents suite à un divorce ou une séparation.
En entendant le bruit de course se rapprocher derrière lui, l'homme jeta un regard sous son bras et aperçut Marie qui déboulait vers lui. Il se dépêcha de finir de boucler la petite.
Alors que Marie fonçait sans réfléchir, c'était une habitude chez Marie de foncer sans réfléchir, l'homme se retourna brusquement pour l'accueillir d'un revers de bras. Surprise, Marie réussit à protéger son visage mais fut repoussée violemment et par dessus le marché, glissa dans les graviers. Putain mais quelle idée de foutre du gravier sur un parking ! Marie jura abondamment en dérapant et se retrouva dans une posture qui n'avait rien d’élégant, vautrée au sol, tentant de reprendre appui.
Elle se rendit compte alors que durant tout ce temps, elle avait gardé sa pomme d'amour entamée dans la main. A présent la friandise gisait dans la poussière.
Pendant ce temps le ravisseur claqua la porte enfermant la fillette.
Il ne lui restait plus qu'à monter à son tour dans la voiture, soit en contournant Marie qui se trouvait sur sa route, soit en sautant par dessus ou éventuellement, option qui lui plairait moins, en lui marchant dessus.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s18.gladiatus.fr/game/c.php?uid=17890&server=18
Mirage De Fuentes
« Profiler de charme »
avatar
Messages : 665
Date d'inscription : 09/08/2012
Age : 35
Localisation : Brookfield

Feuille de personnage
Jauge d'expérience:
2296/10000  (2296/10000)
Jauge de liberté:
20/20  (20/20)
Disponibilité Rp': Par MP
MessageSujet: Re: Fête foraine [ Scénario ]   Ven 29 Mar - 21:47

Mirage continue de courir, elle se concentre sur l'étrange action qui se déroule à quelques mètres d'elle, sur ce parking de graviers. Jonglant entre les différents manèges et animations étranges en tout genre, elle tente d'avoir une image claire du kidnapping qui se déroule sous ses yeux. Lorsqu'elle est a peu près certaine qu'elle doit agir, une furie brune bondit sur le parking à toute allure. La profiler pense d'abord à la mère de la petite enlevée mais bizarrement cela lui parait improbable, elle appellerait au moins sa fille alors que c'est loin d'être le cas. Peut-être est-ce simplement une jeune femme qui s'est rendue compte de l'enlèvement et qui s'est lancée à la poursuite du kidnappeur et de la petite ? C'est beaucoup plus probable mais trêve de bavardage car pendant que Mirage continue à courir entre la foule, l'inconnue tombe au sol dans un échange houleux avec le type à la capuche. La profiler sort enfin son arme de service et se dépêche de rejoindre le parking. Elle traverse les manèges et stoppe sa course, essoufflée, devant la voiture bleue du ravisseur. À l’intérieure, la petite est en larmes et l'homme se rapproche du véhicule en évitant comme la peste l'inconnue au sol.

Heureusement, la jeune femme brune n'a pas l'air blessé ainsi Mirage se concentre sur le ravisseur, ce dernier ouvre avec hâte la portière avant du véhicule avant de s'y glisser. Il lève ensuite les yeux pour découvrir la route et surtout rechercher la sortie de ce parking mais sa surprise est plutôt grande lorsqu'il découvre Mirage collée à son pare-choc avant, armé braqué sur lui, le visage fermé. Stupéfait, l'homme lâche le volant et ne démarre même pas le véhicule. On dirait qu'il s'attendait à tout sauf à ça, voir débouler une femme armée jusqu'à votre pare-brise, c'est pas tous les jours. Bon vous allez me dire qu'on ne kidnappe pas non plus une petite fille tous les jours, quoique ce dernier point est assez subjectif en fonction de l'individu en présence. Bref, il est étonné et rapidement dégouté de se trouver dans une telle situation au regard de ses gestes nerveux. On dirait même qu'il est aussi perdu que la petite à l'arrière, c'est hôpital qui se fout de la charité.

" Sortez du véhicule ! Les mains bien en évidence ! " Lance l'analyste comportementale n'ayant que guère envie de rigoler.

" Plus vite que ça ! " Rajoute-t-elle sans bouger un sourcil.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Le souvenir de ton sourire est immortel. »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie Garner
avatar
Messages : 700
Date d'inscription : 17/03/2013

Feuille de personnage
Jauge d'expérience:
1357/10000  (1357/10000)
Jauge de liberté:
20/20  (20/20)
Disponibilité Rp':
MessageSujet: Re: Fête foraine [ Scénario ]   Dim 31 Mar - 20:26

Marie pestait encore au sol, impuissante à voir le ravisseur regagner sa voiture et s'apprêter à démarrer quand elle entendit une voix sortit de nul part.
Elle leva la tête et aperçut une femme en slim et pull blanc, de longs cheveux de jais détachés flottant au vent, et surtout armée et braquant le conducteur qui semblait à cet instant précis figé dans son véhicule.
Le ton et les paroles de l'inconnue ne laissaient aucun doute, Marie avait affaire avec une flic.
Marie en profita pour se relever fort peu élégamment et lâcher la poignée de gravier qu'elle avait ramassée par réflexe. Tandis que l'homme qui semblait anéanti, ne bougeait toujours pas malgré la menace de l'arme. Cependant il avait les mains bien en vue sur le volant et ne constituait pas une menace. Marie ouvrit donc la porte arrière pour détacher la petite fille et la faire sortir. ce geste fit enfin sortir l'homme de son immobilité. Il se tourna vers Marie en craint

Laissez là !

Mais Marie prit la gamine dans ses bras et l'extraya de la voiture. Du menton elle désigna la jeune feme armée.

'ferais mieux de faire c'qu'elle dit si tu veux pas finir avec une bastos.

Alors le type se mit à chouiner, ce qui lui valut une grimace dégoutée de la part de Marie, et sortit en s'empêtrant dans des explications pleurnichardes

c'est ma fille
elle me l'avait pris
pourquoi qu'j'aurais pas l'droit d'la voir
...
j'voulais seulement l'avoir...


Marie s'écarta hors de portée avec la mioche et laissa intervenir l'autre femme.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s18.gladiatus.fr/game/c.php?uid=17890&server=18
Coddy McQuarters
« Leader des 66ers »
avatar
Messages : 5374
Date d'inscription : 08/08/2012
Age : 38
Localisation : Dans les bras de Jenn

Feuille de personnage
Jauge d'expérience:
7654/10000  (7654/10000)
Jauge de liberté:
20/20  (20/20)
Disponibilité Rp': Je vous attends.
MessageSujet: Re: Fête foraine [ Scénario ]   Mar 2 Avr - 21:11

J'ai avalé mon hot dog et mon soda depuis un bail, j'en suis à ma troisième clope et je me demande bien ce que je suis venu foutre ici. Les familles sont de sortie et je suis en plein divorce, je ne suis définitivement pas à ma place. Un couple attire pourtant mon attention, la blonde a quelque chose dans son attitude qui me rappelle Jenn et l'espace d'un instant je préfèrerais être à Los Angeles avec elle, je préfère pendant une fugace seconde chargée de remords n'avoir jamais quitté ma blonde pour aller courir au volant de ma Charger de 69 aux quatre coins du pays. Je n'aurais jamais connu les 66ers à Atlantic City et je serais probablement un avocat maintenant puisque c'était notre projet commun.

Je serais peut être un avocat aujourd'hui mais probablement un de ces mecs aviné du matin au soir, terrassé par le regret de ne pas avoir vécu sa vie comme il le voulait. A vrai dire, le résultat n'est guère plus brillant maintenant et ici où je me pinte la gueule au bourbon quasiment tous les soirs avant de me lever le lendemain en ayant mal aux cheveux et l'impression d'avoir la tête sous une presse hydraulique. Vivement que ce divorce de merde soit réglé que je puisse repartir du bon pied et arrêter de m'inquiéter pour la pérennité de Coddy's Street Machines. Je crois bien que si elle gagne, je serais capable de demander à Harry de nous en débarrasser. Le connaissant, il ne refuserait pas maintenant qu'elle ne porte plus nos couleurs après que son propre père l'ai exclue du club.

Je m'allume une nouvelle clope en faisant claquer mon Zippo puis jette mon paquet de Lucky Strike vide dans une poubelle avant de me décider à marcher encore un peu entre la marmaille bruyante et gesticulante et les musiques aussi braillardes les unes que les autres. Je passe devant un stand avec des bornes d'arcade et remarque une bande de jeunes attroupée autour d'un gosse d'une quinzaine d'années qui fait le malin en claquant des chronos sur le jeu. Au premier coup d'oeil, je remarque qu'il ne connait rien à la science de la trajectoire et passe ses rapports n'importe quand. Il ne conserve un bon rythme qu'en s'aidant des murs et fanfaronne devant ses potes. J'attends qu'il termine sa partie et m'installe dans le siège à coté du sien.


- Ca te dis une partie ?
Môme - J'ai plus un rond.
- J'te la paye, j'aime pas jouer seul.
Môme - Si ça vous tente de prendre une raclée, pourquoi pas. J'ai les meilleurs temps ici.
- Tiens !

Je lui file de quoi m'affronter et pousse le vice jusqu'à lui laisser choisir le circuit. Sur le premier tour, je lui colle au cul le temps d'apprendre le tracé et l'entend râler à coté de moi qu'il n'arrive pas à me semer. Dès le deuxième tour, je lui met la pression et vient le pousser pour le sortir de la trajectoire et passer devant lui. Sans trop forcer, je lui met deux seconde à chaque intermédiaire et fini par remporte la course avec une confortable avance. La course terminée, le gosse est dépité et ses potes sont d'une admiration sans bornes devant ma performance.

Môme - Comment vous avez fait ? J'ai eu l'impression que vous n'aviez pas la même voiture.
- Je pilote de vraies voitures depuis 15 ans, p'tit, et une caisse de 700ch c'est autre chose que ton jeu.
Môme - Wow ! 700ch ?
- Ouais, une Camaro de 1969 avec 760ch sous le capot.
Môme - J'aimerais en avoir une un jour.
- Passe ton permis d'abord mon gars et commence tranquille. Tu ne pourra que finir dans le mur si tu commences avec ça, tu peux me croire.
Môme - Ok.
- J'y vais, amusez vous bien les jeunes !
Mômes - Merci m'sieur !

Je quitte les jeux vidéos en me disant que je préfère vraiment piloter une de mes Camaros ou ma Corvette et vais me chercher un nouveau soda avant de retourner tranquillement à ma caisse pour rentrer. J'ai eu ma dose de marmaille grouillante pour aujourd'hui et j'ai envie d'aller faire un tour avec ma Chevy. En m'approchant de la Camaro, je remarque un mec en train de tourner autour et reconnais, même à cette distance, le bruit d'une clé qui raye une peinture. Mon sang froid me quitte instantanément, cet enculé va payer pour les autres.

Je pars en courant et lui arrive dans le dos. Ce n'est que lorsqu'il se retourne que je me rend compte que j'ai toujours ma canette de soda dans la main. Dans mon élan, je la lui jette à la gueule et le fixe sur place alors qu'il tente d'esquiver la cannette qui lui tape dans les bras. Ce qu'il n'esquive pas du tout, c'est moi qui le charge et le plaque contre ma Camaro jusqu'à le faire passer par dessus le capot et glisser avec moi de l'autre coté. Je suis le premier à me redresser et l'attrape par le col avant de commencer à lui défoncer la gueule à coups de poing. Alors que mes phalanges commencent à me faire mal, je le soulève de quelques centimètres et lui claque l'arrière de la tête dans les graviers à plusieurs reprises jusqu'à ce que je sois hors d'haleine. Je l'ai sonné mais je n'en ai pas fini avec lui alors que je me redresse. Je le termine avec deux bons coups de pieds dans le bide pour finir de me calmer et alors que j'allais lui écraser la main avec un bon coup de talon, je me ravise. Il a eu son compte et c'est inutile d'en rajouter.


- Ca t'apprendra à rayer des voitures.

Je remet ma veste en place sur mes épaules et regarde l'état de ma main. Mes phalanges sont bien meurtries mais moins que la gueule de se connard. Andy va avoir du boulot pour me rattraper ça mais ça ne me coutera rien si j'attends que la voiture d'un client passe avec le même bleu. En tout cas, je fais confiance au gamin pour effacer ces rayures. Plutôt que de terminer ce fils de pute, je remonte en voiture et démarre pour rentrer chez moi. Fait chier, bordel ! J'avais réussi à me calmer les nerfs ce soir et il a fallut que je tombe sur un connard de son espèce. Si je savais laquelle était sa voiture, je l'aurais bien défoncée à coup de batte, façon 66ers mais je n'ai pas intérêt à trainer dans le coin vu ce que je lui ai mis. Heureusement pour moi, le parking était désert et il n'y a pas de vidéo-surveillance dans le coin. Plutôt que de remonter à la maison, je bifurque et descend à l'atelier pour changer de voiture. Je laisse mon clone de Yenko dans le troisième bâtiment et récupère Black Knight qui ne demande qu'à rouler. Je ne l'ai plus sortie de l'atelier depuis l'automne et un peu de route ne lui fera pas de mal.

_________________
J'offre 30.000$ au premier qui passera son capot devant le mien sur la ligne d'arrivée.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Real cars don't power the front wheels, they lift them.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri Hell
avatar
Messages : 401
Date d'inscription : 15/03/2013
Age : 21
Localisation : Dans un coin sombre pour se faire oublier

Feuille de personnage
Jauge d'expérience:
575/10000  (575/10000)
Jauge de liberté:
20/20  (20/20)
Disponibilité Rp': Dispo, mais ne répondra que le mercredi aprèm ou le WE
MessageSujet: Re: Fête foraine [ Scénario ]   Dim 14 Avr - 11:10

    Je le hais... Il m'a fait faire tout et n'importe quoi !! Du train fantômes au palais des glaces en passant par les sensations fortes, j'ai dépensé cinquante dollars en moins de deux heures.

    "Alors grand frère ?"

    Je soupirais. Malgré le fait qu'il m'avait poussé pour faire toutes ces attractions, oui je me suis bien amusé. Mais pas seulement, j'ai été obligé de goûter, aussi de tout, ou presque. Barbe à papas, pomme d'amour, fruits confits, smoothies glacés... J'ai dû prendre un à deux voire trois kilos dans ces deux heures.

    "Bah, ça te changera de cette prison pourrie où tu perds plus ce que tu gagnes, en kilos bien sûr..."

    Avec la nette impression de rouler plutôt que de marcher, je me dirigeai tranquillement vers le parking, mes clefs à la main. Les gens grouillaient autour de moi, des odeurs de sucre, cigarettes et bières humaient dans l'air porté par le vent d'est. Je sorti mon paquet, en pris une entre mes lèvres et l'alluma. Je sais que ce n'est pas bon pour la santé, mais qu'importe. J'ai personne à qui tenir et personne ne m'a jamais rien dit dessus alors que je crève jeune ou pas... Cela ne m'importais peu. Sauf peut-être pour Flo.

    "*tousse* Argh.... Grand frère éteint moi ça... *tousse*"

    Je continuai tout en niant ces jurons qu'il me lançait, un vrai gentleman ce " frère ". Fumer m'a toujours amené à un semblant d'apaisement.

    J'étais quasi arrivé vers ma moto lorsque je vis un gars un peu ivre. Il se jeta dans mes bras. Son haleine empestait l'alcool plutôt fort, je crois que les mauvais cocktails lui ont fait effet.

    -Heu... tout va bien monsieur ?

    -Ouais... Enfin...

    Il était en train de pâlir à vue d’œil et... relâcha son malaise sur mes converses. Un magnifique vomit verdâtre-jaunâtre porter par une odeur encore plus dégueulasse que celle qui avait sur lui s'échappa. Mes chaussures pouvaient aller ou dans au sale ou à la poubelle après ça. Je l'ai lâché et reculai.

    -Hé !!

    Même pas un mot d'excuse. A quatre pattes sur le sol, il finissait de régurgiter la suite de son quatre heures. Tout ce dont il avait de mieux à dire c'est :

    -J'temmerde sale pédale !! Même ton cul est pas goûteux *vomit* Beuh, je me sens pas bien... j'ai trop bu...

    J'allais ouvrir la bouche, mais mon pied gauche est parti dans sa tête plus vite que ma pensée... Florian, je l'avais oublié !!

    -Retire tout de suite ce que t'a dit à mon frère ou tu finiras à l'hôpital connard !!

    J'étais là sans agir, laissant Florian s'énerver sur le gars. Je sentais sa haine, sa colère, son envie de me protéger...

    "Flo... Arrête... "

    -Pourquoi je retirerais ce que j'ai dit ? Tu veux danser, aller viens ma poule. Tu veux que je commence? Ben tiens!!

    Le gars s'est relevé et tenta de me frapper, mais Flo fut plus rapide et lui envoya un crochet dans la mâchoire. Malgré le fait qu'il était à terre, mon « frère » voulu l'achever, par chance, plusieurs personnes le stoppèrent en lui disant que ce gars est un habituer des bars du coin et qu'il ne fallait pas faire attention à lui lorsqu'il est comme ça.

    -Ouais ben qu'il aille crever en enfer. On bouge Dim'.

    Pour la première fois, j'ai vu ce qu'il a fait, pour la première fois, il m'a laissé le voir. J'étais près de la moto et il venait vers moi. Son regard de feu croisa le mien et il me murmura à l'oreille.

    -Désolé grand frère, la prochaine fois je ferais gaffe de t'éviter ce genre de type qui se déchire la gueule dès le deuxième verre.

    Il enfourcha « Jessica » et on a roulé vers notre chez nous. Quelle journée... Je crois que je vais me répéter, mais...vivement demain.


P.S. :
 

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Florian VS Dimitri

"Are we the same? Are you sure? You would like the answer? So, just look [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] and [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Veilleur
« Maître du jeu »
avatar
Messages : 252
Date d'inscription : 26/08/2012
Localisation : Woodbury Hills
MessageSujet: Re: Fête foraine [ Scénario ]   Mar 23 Avr - 17:51

Coddy McQuarters, ta possibilité a été parfaitement réalisé. Ta participation au scénario est apprécié. N'hésite pas à venir au prochain. (3177) + 100 points

Dimitri Hell, ta possibilité est remplie. C'est pas mal pour une première participation. (135) + 80 points

Marie Garner & Mirage de Fuentes sont toujours en jeu.

Il demeure une place de libre pour qui le désire.

_________________
Je garde l’œil ouvert et spécialement sur toi, Invité.
Tu n'avais pas refait une apparition depuis le .
Nous t'avons pourtant vu 22 fois depuis le .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mirage De Fuentes
« Profiler de charme »
avatar
Messages : 665
Date d'inscription : 09/08/2012
Age : 35
Localisation : Brookfield

Feuille de personnage
Jauge d'expérience:
2296/10000  (2296/10000)
Jauge de liberté:
20/20  (20/20)
Disponibilité Rp': Par MP
MessageSujet: Re: Fête foraine [ Scénario ]   Jeu 25 Avr - 11:47

Alors que l'inconnue brune s'empare de la petite fille pour l’extirper du véhicule. L’agresseur commence à couiner un charabia incompréhensible entre larmes tièdes et sanglots bruyants. Mirage plisse le regard tout en tenant l'homme au respect. Ce dernier tente d'expliquer son geste, de désespoir certes, mais son geste illégal tout de même. La profiler n'en écoute un traitre mot, c'est pas son job et elle ne sera pas en charge de l'affaire alors à quoi bon ? Je vous le demande. Alors que la jeune femme s'apprête à sortir son téléphone portable de sa poche pour appeler du renfort, une voiture de police arrive toutes sirènes hurlantes. Tiens, pour une fois qu'ils sont à l'heure ceux-là, c'est une chose rare. Les policiers s'approchent et Mirage décline son identité en baissant son arme de service. Les uniformes appréhendent le suspect parce que figurez-vous que cet imbécile est tout de même présumé innocent. Comme si c'était son double jumeau maléfique qui avait tenté de kidnapper sa propre fille alors que lui, coïncidence, a un alibi bien au chaud à la maison. Je rêve ! En délaissant ici ces considérations poussiéreuses, Mirage range son arme de service et s'approche de l'inconnue qui tient toujours la petite fille.

Au même moment, la mère de la petite enlevée arrive en courant, on apprend d'ailleurs que c'est elle qui a appelé la police. Pour une fois que quelqu'un se bouge, c'est du bon boulot. On a bafouillé toutes les statistiques car lorsque l’on dit qu'un enlèvement de mineurs se résout dans les premières 48heures, là, on mérite une étoile, ou un quelque chose qui brille, enfin un machin quoi ! Les retrouvailles mère-fille font plaisir à voir alors que le suspect, maintenant fouillé, entre dans le véhicule de police. Il hurle mille et un noms d'oiseau à son ex-compagne, supposons. C'est malheureux ce genre de situation mais merde aussi, rien n'arrive sans rien dans la vie. La merde qui vous tombe dessus d'un coup sans taper à la porte, c'est plutôt rare et pourtant des cas comme ça, il y en a tous les jours dans le pays. Les gens se comportement vraiment comme des idiots inconscients. Alors que la police fait son boulot et nous allons pas nous en plaindre pour une fois, Mirage s'approche de l'inconnue.

" Je m'appelle Mirage, heureusement que vous étiez là. " Ajoute la belle tout sourire en tendant la main à la jeune femme.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Le souvenir de ton sourire est immortel. »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie Garner
avatar
Messages : 700
Date d'inscription : 17/03/2013

Feuille de personnage
Jauge d'expérience:
1357/10000  (1357/10000)
Jauge de liberté:
20/20  (20/20)
Disponibilité Rp':
MessageSujet: Re: Fête foraine [ Scénario ]   Ven 26 Avr - 20:38

Marie s'était naturellement mise en retrait à l'arrivée de la cavalerie. Elle n'aimait pas vraiment les flics, non qu'elle ait déjà eu de sérieux problèmes avec eux mais de part son look et son mode de vie, elle avait souvent fait les frais du délit de sale gueule. Elle espérait bien pouvoir s'éclipser discrètement quand la femme au flingue s'approcha d'elle et engagea la conversation en se présentant, Mirage c'était tout de même un drôle de prénom, pas très fréquent pensa Marie qui eut une infime hésitation avant de serrer la main de la demoiselle.
Elle répondit avec un haussement les épaules

Marie.
Si vous n'aviez pas été là, ça n'aurait pas servi à grand chose.


et c'était vrai, elle serait probablement rester vautrée par terre dans le gravier tandis que le mec se serrait fait la malle avec la gamine.
L'image qui surgit la fit sourire un instant.
Elle regarda Mirage qui semblait parfaitement à l'aise au milieu des sirènes de police et de la situation. Il commençait même à y avoir des badauds curieux qui s'agglutinaient pour assister à la scène. Encore un peu et la presse arriverait surement pour interroger la mère, les flics, les témoins, les potentiels sauveurs. Les journalistes feraient mousser tout cela et avec de la malchance, c'est à dire si aucun ponte ne décédait aujourd'hui ou aucune bombe n'explosait, le titre ferait la une ou au mieux la page des faits divers. Rien que l'idée faisait osciller Marie entre la nausée et la terreur.
C'est pourquoi elle espérait bien être partie au moment où ils arriveraient. Elle se tourna vers Mirage et tout en désignant d'un mouvement de tête une voiture de flics, lui demanda avec au fond des prunelles une lueur de supplication muette.

Dites, vous êtes de la maison non ?
Vous croyez que j'peux y aller ?




_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s18.gladiatus.fr/game/c.php?uid=17890&server=18
Mirage De Fuentes
« Profiler de charme »
avatar
Messages : 665
Date d'inscription : 09/08/2012
Age : 35
Localisation : Brookfield

Feuille de personnage
Jauge d'expérience:
2296/10000  (2296/10000)
Jauge de liberté:
20/20  (20/20)
Disponibilité Rp': Par MP
MessageSujet: Re: Fête foraine [ Scénario ]   Sam 27 Avr - 11:41

Comme à son habitude Mirage est avenante et cela n'est pas une conséquence de son travail. Bien au contraire en tant que profiler, elle avait pour habitude d'apprécier fuir la foule et observer de loin. C'était plutôt une conséquence de son naturel, ainsi et alors qu'elle avait trouvé en cette inconnue brune une alliée, c'est naturellement qu'elle venait vers elle. La jeune femme s’appelait Marie et ne semblait pas à première vue, très à l'aise quand à être au milieu de cette bruyante fanfare. C'est vrai que ce n'était pas quelque chose de normal et d'aisé, certes on s'y habituait très bien mais il fallait du temps. Sur ce dernier point, Mirage se rappelle parfaitement de ses premières interventions, elle était plus perturbée par les sirènes, le personnel et tout le reste que par les corps sans vie. Sans doute car ces derniers, eux au moins, ne risquaient pas de lui demander quelque chose qu'elle ne saurait faire. Les deux femmes échangent un sourire, sans doute Marie pense-t-elle à autre chose mais celui de la profiler est dicté par la sympathie. Les flics s'affairent et Mirage jète un oeil indiscret en leur discrétion, ils ne viennent pas lui chercher des poux, c'est une bonne chose. Le contact police fédérale et police de l'état n'est jamais très agréable mais à Woodbury, tout le monde s'y est habitué. Il faut dire que l'annexe du FBI est installée là depuis longtemps, à la base pour luter contre la prolifération des crimes en série.

Quelques minutes plus tard, la belle Marie pose une question à Mirage. Cette dernière ressent de nouveau sa première impression, la jeune femme souhaite partir. Elle n'est pas très à l'aise avec les forces de l'ordre, cela fait-il d'elle une criminelle ? Non et à vrai dire avant d'entrer au FBI, Mirage ne les appréciait pas non plus. Ça parait fou mais c'est vrai, la belle est une analyste comportementale sous l'égide du FBI. Elle s'occupe des grands méchants, faire la course aux petits voleurs ou aux consommateurs d'herbe, très peu pour elle. Elle n'a jamais eu cette âme de super-héros des temps modernes. Ainsi, lorsque Marie demande si elle est de la maison, Mirage lui répond instantanément.

" Pas vraiment, je suis du FBI. " Rétorque la belle avec une simplicité désobligeante.

La profiler reprend aussi quelques courtes secondes plus tard : " Oui vous pouvez y aller. Moi aussi d'ailleurs, je vous souhaite une bonne fin de journée Marie. "

Un dernier sourire, un temps d'arrêt, puis la belle s'éloigne pour rejoindre sa Chevrolet et son appartement dans l'heure qui suit.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Le souvenir de ton sourire est immortel. »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie Garner
avatar
Messages : 700
Date d'inscription : 17/03/2013

Feuille de personnage
Jauge d'expérience:
1357/10000  (1357/10000)
Jauge de liberté:
20/20  (20/20)
Disponibilité Rp':
MessageSujet: Re: Fête foraine [ Scénario ]   Sam 27 Avr - 12:22

FBI ?
Marie resta ébahie par la réponse. Là elle faisait fort, un jour à Woodbury Hills et elle tombait sur le FBI.
Non qu'elle eut déjà maille à partir avec eux mais elle avait toujours pensé qu'on le voyait que dans les séries TV.
Est-ce que le FBI surveillait déjà cet homme, un kidnappeur d'enfants en série inter-états ?
Marie ne le pensait pas puisque le ravisseur avait parlé de sa propre fille
Alors quoi ? Le FBI venait s'amuser dans le grand 8 ? Pourquoi pas du reste, même les agents spécieux devaient bien avoir une vie en dehors du boulot.
Marie sourit intérieurement en imaginant Jack Malone de Without Trace manger une barbe à papa.
Bref il était largement temps pour elle de se tirer de là et elle fut soulagée par la réponse de la jeune femme.
Elle lui sourit et répondit aimablement

Bonne journée à vous aussi

Elle suivit du regard Mirage qui s'en allait et tailla la route jusqu'au Viking Motel.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s18.gladiatus.fr/game/c.php?uid=17890&server=18
Le Veilleur
« Maître du jeu »
avatar
Messages : 252
Date d'inscription : 26/08/2012
Localisation : Woodbury Hills
MessageSujet: Re: Fête foraine [ Scénario ]   Sam 27 Avr - 14:52

Marie Garner & Mirage de Fuentes, vous avez bien réalisé votre possibilité.
Gains : Marie (304) + 150, Mirage (986) + 150

Ce sujet est maintenant terminé. Merci à tous pour votre participation, nous espérons vous voir nombreux au prochain.

_________________
Je garde l’œil ouvert et spécialement sur toi, Invité.
Tu n'avais pas refait une apparition depuis le .
Nous t'avons pourtant vu 22 fois depuis le .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Fête foraine [ Scénario ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fête foraine [ Scénario ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Scénario : Attaque à la lisière de Fangorn (S.D.A)
» [Scénario] Vol
» Hawkmoon : scénario Premier (2)
» [Scénario] La voix des Damnés
» table aléatoire de scénario

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Woodbury Hills :: Le centre-ville :: Stanford Valley-
Le forum décline sa responsabilité pour tout usage de patronymes existants ou ayant existé. Les membres s'engagent à produire un jeu fictif et personnel. Woodbury est une ville fictive ainsi aucune référence à des sociétés, commerces, gangs ou mafias existant(e)s ne saurait être tolérée.