Nos Partenaires


RPG contemporain
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Twenty one guns... [1ere partie][Action]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dehlia Jones
« Queen of the black wolves »
Messages : 422
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 31

Feuille de personnage
Jauge d'expérience:
2772/10000  (2772/10000)
Jauge de liberté:
20/20  (20/20)
Disponibilité Rp': Bien sur ! Passez par mp, qu'on en discute. ^^
MessageSujet: Twenty one guns... [1ere partie][Action]   Ven 19 Juin - 12:24

HJ : Ceci est une action découpé en deux topics différents. La deuxième partie portera le même titre, afin de vous faciliter la vie, si vous désirez lire la suite... Smile Juste [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].


Nom du/des participant(s) : Mrs Jones Dehlia


Les chiffres de ce mois ci étaient bons. Les cœurs rouge allaient être content... On n'avait jamais vendu autant d'armes sur cette belle ville qui est la nôtre. Achevant la rédaction d'un mail adressé a l'un de ses intermédiaires russes, Dehlia entendit toquer à la porte. Ce n'était dans les habitudes de personne, ici... Levant les yeux d'un air interrogateur, elle intima la personne a entrer. Quel ne fut pas sa surprise quand elle s’aperçut qu'il ne s'agissait que de Jason. Avec un sourire, Mrs Jones leva les yeux au ciel.

Dehlia : Jason... Depuis quand frappez vous pour entrer dans ce bureau ?

Jason : On demande a vous voir, madame...

Dehlia : Courtney ne peut t'elle pas s'en charger ? C'est plutôt calme, aujourd’hui.

Jason : Négatif. Elle dit vous connaitre...

Dehlia : Ca, c'est bien possible. Vous a t'elle donnée son nom ?

Jason : Elle prétend être la sœur de Mrs Yokihara...

Si une décharge électrique avait parcouru son cerveau à ce moment précis, cela lui aurait procuré absolument le même effet. Mrs Yokihara... Elle connaissait plutôt bien cette personne. En effet, elle avait engagé Yui a l'époque des Night Stars et lui avait procuré protection et assistance. Cette petite dame n'avait pas eu la moindre chance de s'en sortir... Elle ne lui avait jamais évoqué sa soeur. Il faut dire que Yui bien qu'enjoué, n'avait jamais évoqué le sujet de sa famille. Hors si elle avait une sœur, il y avait de très fortes chances que cette dernière soit au courant des tenants et des aboutissant la concernant. Elle savait que c'était de part sa désertion des Rising Suns qu'elle avait été abattue comme un animal sans défense... Chassant les souvenirs qui remontaient a la surface, elle fit signe a Jason.

Dehlia : Faites la donc entrer. Mais n'oubliez pas... On ne sait d'ou elle vient. Alors, restez avec moi durant cet entretient. Tenez vous prêt a réagir, au cas ou. Ne dites pas un mot, a moins que l'on ne vous y invite. Est ce bien compris, Jason ?

Jason : C'est bien compris.

Jason laissa la porte ouverte, et revint une minute plus tard accompagnée de son invitée. Il y avait effectivement des airs de ressemblance avec Yui... Ses yeux étaient exactement les mêmes et l'on pouvait voir sur son visage, ce sourire si particulier que Dehlia avait connu autrefois. Même si elle n'avait pas l'air d'être particulièrement a l'aise, elle s’efforçait tout de même de faire bonne figure. Ses longs cheveux bruns tirant sur le roux (Sans doute une couleur de cheveux) tombant en cascade sur ses épaules, elle avait des cernes visibles malgré son maquillage. Elle ne devait pas avoir un sommeil lord, en ce moment... Habillé d'un haut noir et d'un jean, elle semblait vouloir fondre sur place. Plantant son regard dans les yeux de son invité, Dehlia avait l'intime conviction qu'elle était bien la personne qu'elle prétendait être. Lui faisant signe de s'assoir sans un mot, l'asiatique s’exécuta. Se retirant, Jason se fondit dans un coin de la pièce, cherchant a se faire oublier. Dehlia alla prendre la parole, quand la demoiselle la prit de court.

Yuri : Je m'apelle Yuri Yokihara. Très honoré.

Dehlia : Mrs Jones. Mais cela, vous le savez déja, n'est ce pas ?

Yuri : En effet.

Dehlia : Que me voulez vous, Yuri ?

Yuri : Il y a de cela un peu plus de sept mois maintenant, ma sœur cadette a été sauvagement abattu par un gang de cette ville. Les Risings Suns. On m'a appris qu'elle les avait quitté pour des différents personnels. Vous avez tenté a cette époque, de la protéger, d'après ce que je sais.

Dehlia : D'ou tenez vous vos sources ?

Yuri : Malheureusement... On ne peut pas dire que tout cela est resté bien secret. Le massacre de cette nuit n'était pas dans le but de faire dans la discrétion. Mais dans la promotion. Les Rsing Suns se sont servi de votre gang et de ma sœur pour s'accaparer une certaine autorité. On ne les contrarie pas, a moins de vouloir en payer les conséquences.

Dehlia : J'avais misé a l'époque, sur les fait que les pilotes sont des gens respectueux, qui ne servent leur armes qu'en cas d'absolue nécessité.

Yuri : C'est le cas. La communauté déplore leur attitude, mais leur comportement inspire la peur. Et les pilotes du coin considèrent que vivre leur passion, même si c'est supporter les Rising Suns, c'est mieux que de ne pas la vivre du tout.

Dehlia : C'est un fait. Les gens du coin sont des pacifistes, pas des portes flingues.

Yuri : Cela ne vous empêche pas d'en porter un, et de vous en servir.

Dehlia : Je ne suis pas reconnue pour être un ange... Mais pour moi, les différents se doivent d'être réglés sur la piste, quand ils se font entre coureurs. Je n'applique pas cette déontologie au reste de mes adversaires. Pas plus qu'aux Rising Suns. Ils ont perdu pour moi, le statut de coureurs depuis bien longtemps.

Yuri : Je suis d'accord avec vous. C'est pour cela que je suis ici.

Dehlia : Venez en au fait, Yuri. Je peux tout entendre, vous savez.

Yuri : Bien. Quand j'ai appris la mort de ma sœur cette nuit là... C'est comme si une partie de moi s'était détaché. Je me suis rendu a Woodbury pour assister a ses funérailles. Quand cela s'est terminé... J'ai voulu connaitre les circonstances de tout cela. J'ai appris votre existence. Ce que vous avez fait pour elle. La dame qui m'a renseigné s'est montré très prévenante envers moi. J'ai voulu prendre contact avec vous, mais elle m'a brièvement expliqué que ce n'était pas possible. Quand j'ai voulu savoir qui elle était, elle m'a juste donné un prénom : Courtney. Cela vous évoque t'il quelque chose ?

Dehlia : C'est une vielle amie... Je suis ravie de voir qu'elle m'a écouté, au moins pour un temps. Je l'ai forcé a quitter la ville pour sa sécurité.

Yuri : Bien... Toujours est t'il que je suis retourné chez moi. Je me suis plongé dans le travail pour tenter d'oublier. Il s'est avéré que plus le temps passait, plus cela m'était impossible. J'ai continué a me plonger dans le travail malgré tout. Puis mon patron a mis la clé sous la porte.  Je me suis retrouvé seule, sans travail et juste avec une somme d'argent pour sceller mon départ, pour mes services. J'ai commencé a engager du personnel pour vous retrouver, après votre disparition de cette nuit la. J'ai appris que vous étiez sorti d'une maison de repos, et que vous avez recommencé a travailler.

Dehlia : En effet. Il ne se passe pas un jour sans que je repense a cette nuit, là...

Yuri : J'ai besoin d'argent, madame. J'aimerai travailler pour vous. Je pars du constat qu'une femme portant assistance a Yui n'est pas qu'une mauvaise personne.

Dehlia : Qu'est ce qui vous ferait croire que je vous donnerai un emploi ? Nos activités professionnelles ne sont pas évidentes a appréhender...

Yuri : Si il faut accepter de s'assoir sur la légalité de vos activités, considérez que ce n'est pas un problème pour moi. Je me suis renseigné sur vous, tout de même. Vous avez travaillé a Trinity City auprès d'un transporteur, qui n'était pas reconnu pour être blanc comme neige.

Dehlia : En effet.

Yuri : Bien. Si vous rentrez dans le même secteur d'activités, cela me convient parfaitement. Je ne toucherai pas a une arme sauf en cas d’extrême nécessité...

Dehlia : Quelles sont vos compétences ?

Yuri : Vous projetez d'avoir des véhicules pour vos transports sur le long terme ?

Dehlia : Et bien... Oui.

Yuri : Il faudra quelqu'un pour les entretenir. Les préparer. Vous n'aurez pas le temps de vous en occuper vous même. Moi, si.

Dehlia : Cela pourrait être intéressant. Il va falloir que j'y réfléchisse. On ne rentre pas chez nous, simplement en posant un cv et un joli sourire. J'ai besoin de collaborateurs. Pas d'employés. Je veux pouvoir me payer le luxe d'avoir confiance, en chacun d'entre eux.

Yuri : C'est là ou je voulais en venir... Avez vous le projet de retrouver et d'abattre ceux qui ont poursuivi Yui ?

Dehlia : C'est une de mes motivations principales.

Yuri : Si je vous rémunérait pour cela ?

Dehlia : Pardon ?

Yuri : Je dispose encore de beaucoup d'argent. Avant la mort de Yui, je voulais l'investir dans un nouveau véhicule, mais aujourdhui... Je préférerais que cet argent soient entre vos mains. Vous avez les moyens d'atteindre ces salopards, plus que quiconque dans cette ville. A part vous, tout le monde a l'air de s'en moquer royalement. Agissez madame... Et je serais là pour vous assister.

Dehlia : Soyons clair Yuri. Si j'accepte, ce n'est pas pour une histoire d'argent.

Yuri : Non. Mais cela ne gâchera rien. Si j'ai l'opportunité de travailler pour vous, j'ai bon espoir de récupérer cette somme sur le long terme. Je parle évidemment d'un contrat de plusieurs milliers de dollars sur la tête de chaque responsable, qu'il soit homme de main ou mieux classé.

Dehlia : On a toujours besoin d'argent... Et j'accepte le votre avec plaisir. Et je saurai vous le rendre quand le moment sera venu. Revenez demain matin, a huit heures. J'aimerai m'entretenir de nouveau avec vous. Nous avons sans doute une mission a vous confier. Rien a voir avec la mécanique. Mais elle me permettra de vérifier si vous êtes aptes a travailler pour nous. Prévoyez de ne pas être libre avant le surlendemain... Nuit comprise.

Yuri : Bien, je reviendrai avec une partie de l'argent demain matin, pour vous prouver ma bonne foi. J'espère que je faillierai pas a ma mission. Merci de m'avoir reçu, madame. Bonne fin de journée...

Dehlia : Vous aussi, Yuri. A demain matin.

Se levant en même temps que l'asiatique, Dehlia lui serra la main et la raccompagna a la porte de son bureau. Puis elle le referma pour se tourner vers Jason. Un sourire venait de se dessiner sur le visage de Mrs Jones. Grâce a la venue du Yuri, elle venait d'avoir une idée diabolique. Si le plan échouait, elle ne prenait aucun risque personnel. Mais si elle réussissait... Elle gagnerait potentiellement une grosse somme d'argent. Et sans doute une employé, a moins qu'elle ne soit une véritable quiche quand il faut plonger les mains dans le cambouis. Jason se tourna vers elle, avec un regard interrogateur.

Jason : Dehlia... Qu'avez vous en tête ?

Dehlia : J'ai étudié le dossier sur les meurtriers de cette nuit... L'un d'eux adore prendre du bon temps avec les dames, a ce que l'on sait.

Jason : Une cible parfaite pour Courtney.

Dehlia : Sans doute. Mais nous devons impliquer Yuri dans l’exécution de cet homme. Je l'aurai fait gratuitement, mais elle propose de nous payer. Pourquoi se priver ?

Jason : Vous êtes sure ?

Dehlia : Je ne l'enverrai pas au charbon, seule. Courtney sera sur place... Et moi aussi. Renseignez vous sur elle. Si elle est la personne qu'elle prétend être, je lui exposerai mon idée quand elle sera présente. Si il y a un doute sur ce qu'elle est, nous nous chargeons d'apprendre la vérité... Et nous prendrons des mesures.

Jason : Bien

Dehlia : Dès qu'elle est clean, prévenez moi. J'aurai besoin de votre aide pour mettre mon plan a exécution. Si tout se passe, un Rising Sun de plus sera entrainé par la semeuse de chagrin, demain soir...

Jason : Je reviens vers vous, dès que j'en sais plus. A tout a l'heure...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


" La plupart des meurtres sont le fruit de la nécessité plutôt que du désir, mais les plus grands d'entre nous, ont tué parce que ça les excitait. Vous trouvez cela fou ? Là, nous touchons à la sémantique. Si je te disais que ce qui est dingue pour moi, c'est de passer quarante années de sa vie à travailler huit heures par jour, cinq jours sur sept, dans un bureau minable avant d'être jeté et de se retrouver dans un asile de vieillards à appeler la mort de ses vœux dans l'angoisse de ne pas arriver jusqu'aux toilettes à temps. Pour toi, ce n'est pas de la folie ça ? "


Dernière édition par Dehlia Jones le Sam 20 Juin - 11:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Twenty one guns... [1ere partie][Action]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Contre la vie chère, Marc Bazin a un plan pour l'action!
» Partie de plaisir
» L'heraldique des blasons - Partie 1
» Un RP où y'a de l'action! >

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Woodbury Hills :: La périphérie de la ville :: Zone Industrielle de Riverdale :: Entrepôt de la Black Wolves Company-
Le forum décline sa responsabilité pour tout usage de patronymes existants ou ayant existé. Les membres s'engagent à produire un jeu fictif et personnel. Woodbury est une ville fictive ainsi aucune référence à des sociétés, commerces, gangs ou mafias existant(e)s ne saurait être tolérée.